Comment entretenir une cheminée ? Quel charbon avis, conseils

Entretien de cheminée, ramonage

Entretien de cheminée, ramonage

Il faut nettoyer (décendrer = enlever les cendres) régulièrement votre poêle. Ne jamais attendre que le tas de cendres touche la grille, car votre foyer ne sera alors plus correctement oxygéné et la combustion s’effectuera de manière incomplète, augmentant le risque de production de CO, favorisant les dépots de suies dans votre installation et diminuant fortement le rendement de votre chauffage. L’évacuation des cendres s’opère en secouant la grille. Lorsque le décendrage et le chargement ont été effectués, il faut fermer soigneusement les portes et les trappes de chargement sinon la combustion pourrait s’emballer et endommager le poêle.

ATTENTION: au début de la saison de chauffe, laissez brûler votre appareil à vive allure pendant plusieurs minutes pour que votre cheminée s’assèche, permettant ainsi une bonne extraction des gaz de combustion.

Après chaque hiver, votre appareil de chauffage doit être méticuleusement nettoyé: il faut retirer toutes les cendres qui se trouvent dans le foyer ou les conduits, nettoyer le fond du poêle, enlever la suie amassée sur les parois et vérifier l’état des joints d’étanchéité.
Le conduit de cheminée et le raccordement doivent être ramonés au moins une fois par an. Cette opération doit, de préférence, se faire avec une brosse de ramonage et être réalisée par un professionnel agréé (consulter votre assureur).

 

Quelle quantité de charbon pour un hiver ?

Quelle quantité de charbon pour un hiver ?

Pour réaliser des économies le charbon revient en force : un sac de 25kg d’anthracite tient facilement trois jours avec une installation moderne dans une maison moyenne 90m2, dans des conditions climatiques hivernales normales. Pour une saison de chauffe, il faut donc prévoir un minimum d’une tonne. De plus, le charbon se marie très bien avec le bois. Vous pouvez ainsi optimiser encore vos économies, en privilégiant le charbon pour la nuit ou la journée quand vous vous absentez de votre domicile et en utilisant du bois le reste du temps !

Peut-on mettre du charbon dans une cheminée, ou un poêle à bois ?

Le charbon anthracite nécessite un fort tirage pour sa combustion, il brûle à plus haute température que le bois. Si les matériaux utilisés pour la réalisation de votre cheminée / insert / poêle ne sont pas prévus pour du charbon (briques réfractaires, grosses fonte) ils vont se déformer et se détériorer rapidement sous l’effet de la chaleur intense. Nous vous déconseillons donc fortement de mettre du charbon type anthracite dans votre cheminée ou poele à bois s’il n’est pas expressément prévu à cet effet. Par contre, nous vous recommandons dans ce cas les briquettes de lignite, avec une chaleur douce et puissante la brique de lignite est parfaitement adaptée aux foyers à bois !

Un poele a charbon comment ca marche ?

Un poele a charbon comment ca marche ?

Voir ici le schéma d'un poêle – (Encyclopédie Larousse)
CONSEIL : faites installer un appareil adapté aux volumes à chauffer. Si vous choisissez un poêle trop puissant en proportion de vos locaux, vous serez obligé de le faire tourner au ralenti et votre installation s’encrassera rapidement, cela nuira à son rendement, sans compter les risques accrus de production de CO avec une installation ne fonctionnant constement au ralenti.

Comment allumer un poêle à charbon?
  • Avant de remplir le poêle, il faut nettoyer votre trémie et grille/corbeille de combustion, vérifier que votre grille correspond au calibre du charbon utilisé.

  • Lors de l’allumage, les entrées d’air doivent être ouvertes au maximum, si votre cheminée est équipée d’une vanne de fermeture pensez à l’ouvrir !

  • Allumer votre foyer à l'aide d'allume-feu naturel et de petits bois bien sec. Si la cheminée n’a pas fonctionné depuis longtemps ou si vous avez de l’humidité dans le conduit, il vaut mieux faire flamber une bonne fournée de bois pour amorcer le tirage et ne charger le charbon que lorsque la cheminée tire correctement. Bien laisser tous les apports d’air grand ouvert pendant que le feu démarre cela favorise la mise en chauffe et évite l’accumulation de condensation.

  • Quand le foyer et la cheminée sont bien chauds, commencer à charger une petite quantité de charbon. Laisser se constituer une bonne réserve de braise avant de poursuivre le chargement du poêle, vous pouvez alors commencer à réduire doucement les entrées d’air. Dès que vous avez obtenu un bon lit de charbon rougeoyant, vous pouvez compléter le chargement en fonction de l’allure et de la durée du chauffage à obtenir.

  • Une fois que le charbon brûle de manière normale, réguler l'arrivée d'air en fonction de la chaleur souhaitée. Ravitaillez ensuite régulièrement selon vos besoins, sans jamais trop charger d’un coup, pour obtenir une combustion propre et efficace. L’expérience vous indiquera les quantités et réglage idéal pour répondre à la chaleur désirée.

  • Pensez à tisonner pour que les cendres tombent dans le tiroir et n'étouffent pas la combustion. Avec une flamme permanente, la chaleur reste constante et le poêle tient toute la nuit.

IMPORTANT : la pièce où se trouve le poele doit être continuellement alimentée en air frais, vos huisseries (portes, fenêtres) ne doivent pas être fermés de manière complètement hermétique ou alors une entrée d'air type VMC doit être prévue.

Veuillez patienter...

Produit ajouté au panier avec succès

Votre panier est vide.

Résumé
Montant global 0,00 €
Sous-total 0,00 €
Continuer mes achats
Continuer mes achats